L'"healthy" : tendance ou vraie révolution alimentaire?

Ces temps-ci d’ailleurs, c’est de plus en plus la mode du « healthy », comprenez, tout ce qui a attrait au « sain ». De plus en plus de personnes essayent le bio même si c’est occasionnel, se mettent aux fruits et légumes (5 par jour youhou !), s’interrogent sur la composition et la provenance des aliments, et tentent même quelques recettes « vegan » par curiosité. Moi je trouve ça bien, ces gens qui s’ouvrent un peu plus, essaient d’avoir un œil critique sur ce qu’ils ingurgitent au quotidien. J’en fais partie, et mes parents me taxent de bobo/écolo qui passe son temps à donner des leçons mais j’essaie de faire des progrès comme je peux, dans une ambiance familiale ne s’y prêtant pas forcément (comme vous l’aurez désormais compris). A côté de ça, on se met aussi au sport, on se bouge, on test le running et le renforcement musculaire, les trucs à la mode comme le HIIT, le pilates et la gym suédoise voire même le yoga. C’est un nouveau monde qui s’offre à nous. Adieu le culte de la maigreur et les conseils de pro-ana, maintenant les femmes veulent se sentir bien dans leur peau, dans leur tête, sans s’affamer.

Read more

Histoire de l'élégance à l'américaine

En réalité, plus le temps passe et plus j’ai une fascination pour l’élégance à l’américaine. Alors bon hein, je vous entends hausser les sourcils : les ricains, élégants ? Eux qui passent souvent pour des beaufs trop bling bling qui aiment les signes extérieurs de richesse ultra vulgos ? Et bien oui. Oui, oui, oui. L’élégance à l’américaine existe. Le problème, c’est qu’elle a été oubliée. Ou plutôt, elle a disparu, elle s’est éclipsée du paysage, tout simplement parce que la société change, notre consommation aussi ainsi que nos valeurs. Seulement, depuis quelques temps, j’ai le sentiment que cette fascination pour l’élégance version US revient, qu’elle recommence peu à peu à sortir de son trou. Et ce pour une raison très simple : le retour du minimalisme.

Read more