Dire que la Charge Mentale concerne tout le monde est faux

Cela fait bien longtemps que je n’ai pas écrit ici. La faute à un planning très chargé mais aussi beaucoup de sujets où poser les mots demande du temps. Cela fait depuis un certain moment maintenant que je désire écrire sur “la charge mentale”, une expression qui s’est popularisée ces derniers mois/années sur les réseaux sociaux, d’abord avec la BD d’Emmaclit  sur le sujet qui a connu un véritable buzz puis le compte Instagram de Coline, taspensea. Voir ce sursaut de conscience faire le tour du net m’a fait chaud au coeur et assister à ces embryons de conversation sur le sujet est la preuve que les choses bougent. Cependant, il y a beaucoup d’arguments que je ne partage pas dans le sens où ils sont pour moi complètement faux. Les arguments en question sous-entendant que la charge mentale ne concerne pas que les femmes mais absolument tout le monde et est un problème de notre époque. En tant que féministe, ceci me pose un problème fondamentalement politique.

Lire la Suite →

Feminibooks | Femmes & Anarchistes

Cette année, j’ai décidé de participer au Feminibooks créé par Opalyne : l’idée est de mettre en avant de multiples autrices via des vidéos ou des articles de blogs durant tout le mois de mars. En ce 8 Mars (date d’une grande importance), je vous présente donc en vidéo un livre que j’apprécie beaucoup. Il s’appelle “Femmes & Anarchistes” et regroupe des textes de Voltairine de Cleyre et Emma Goldman. Bon visionnage.

Lire la Suite →

Féminisme : 4 lectures pour celleux qui découvrent

Avant de commencer cet article, je tiens à clarifier une chose : je ne pense pas qu’il soit obligatoire de lire ces ouvrages lorsqu’on se dit féministe. Je réponds simplement à une demande, que je reçois depuis des années “je m’intéresse au féminisme mais je ne sais pas par où commencer, quelle(s) lecture(s) me conseilles-tu ?“. C’est une question très vaste et si je n’y ai pas répondu avant aujourd’hui… c’est que je ne savais pas quoi répondre.  Fallait-il diriger vers des articles en ligne ? De la fiction ? Des textes plutôt universitaires ou clairement militants ? Au fur et à mesure il m’a bien fallu admettre une évidence : la liste que j’allais dresser ne serait jamais 100% satisfaisante ni entièrement complète, simplement une petite porte d’entrée pour celles et ceux qui en verraient une quelconque utilité. Ne voyez donc pas cet article comme une injonction, mais juste un coup de pouce s’il vous semble utile. Comme vous le noterez, je m’adresse à des personnes qui se sentent vraiment novices et qui ont besoin de lectures assez faciles d’accès. 🙂

Lire la Suite →

Réseaux, chronopaghie, dilemme

Quel comble d’écrire cet article quand on tient un blog, une chaîne Youtube, qu’on possède un compte Twitter, une page Facebook, un compte Pinterest ainsi qu’un compte Instagram… ah et même un compte Mastodon ! Non vraiment, croire que je peux donner des leçons, ce serait tout de même être assez contradictoire ! Et pourtant, j’avais envie de discuter avec vous d’un cheminement entamé il y a un petit moment désormais.

Lire la Suite →

Immigration portugaise : 6 idées reçues qui ont la vie dure

L’affaire de Champigny le soir du réveillon du 31 décembre 2017  a eu un retentissement extrêmement important autant dans les médias que sur les réseaux sociaux. La récupération par les politiques et les militants de tous bords ne s’est pas fait attendre. Parmi ces discours, inévitablement, une rhétorique xénophobe s’est dégagée petit à petit dans la sphère médiatique, dans les mots de personnalités politiques (ou non). A côté de ça, d’autres internautes ont également repris les mêmes fondements de ce discours pour appuyer un propos clairement raciste.

Ce propos étant que la ville de Champigny a connu dès les années 60 une importante immigration portugaise et qu’à cette époque, il n’y avait alors jamais eu de violences entre les immigré·e·s portugais·e·s (qui vivaient à l’époque dans des bidonvilles) et la police. De nombreuses personnes insinuent que si les immigré·e·s portugais·e·s n’ont jamais fait de vagues, n’ont jamais causé de désordre, c’est parce qu’à la différence d’immigrations plus récentes, les Portugais·e·s se rattacheraient à une culture occidentale (une manière détournée de dire « chrétienne » et “blanche”, en réalité). Cependant, cette argumentation est erronée quand on s’intéresse un minimum au vécu réel des immigré·e·s portugais·e·s en France dès les années 60.

Lire la Suite →