Road-trip en Norvège #4 – Geiranger (mais pas que)

Voici donc l’article qui m’aura fait retarder la mise en ligne de touuut mon voyage en Norvège. Comprenez-moi : j’avais des centaines de photos et de vidéos à trier et à retoucher; et après avoir commencé à me pencher dessus, j’ai repoussé le moment de semaine en semaine… et voilà qu’au bout de 6 mois, je réalise que je n’ai finalement rien mis en ligne ! Ce n’était pas bien sérieux de ma part et je me suis finalement rendue compte que je pouvais laisser les photos qui vont suivre au “naturel” : la nature norvégienne est suffisamment belle pour ne pas avoir besoin de filtres ! (et puis j’avais vraiment la flemme, au fond).

Car, voilà, ça y est, après avoir visité les principales grandes villes de la Norvège, nous avons loué notre voiture à Bergen et pris la route pour remonter vers le Nord du pays ! Enfin nous allions nous perdre dans la campagne norvégienne, au milieu de ces sublimes montagnes, de ces lacs splendides et de cette nature à couper le souffle. La Norvège m’a laissé sur le cul : excusez ma vulgarité mais cette spontanéité traduit mon émerveillement en y repensant.

Si proche de la France, je me suis pourtant sentie totalement dépaysée et j’ai eu l’impression de me trouver à l’autre bout du monde, perdue au milieu de nulle part, coupée du monde. La deuxième partie de ce road trip s’est faite en plusieurs étapes : Vassenden, Geiranger, Andalsnes et Alesund. On y va ?

– VASSENDEN –

Que dire… hormis que cet endroit est complètement incroyable haha ! A la base, j’avais décidé que nous nous y arrêtions car la route jusqu’à Geiranger est assez longue depuis Bergen et nous ne voulions pas trop nous presser. Comment vous dire que nous n’avons pas été déçus ?! Nous sommes arrivés dans un camping hyper mignon avec un chalet idéalement placé dont j’ai même retrouvé une photo sur le net !

Nous avions la vue sur la magnifique rivière, aucun vis à vis, juste le bruit de l’eau et l’envie de se poser dans le canapé du chalet, bien au chaud et à ne plus bouger d’un pouce pour admirer par la fenêtre la rivière… ce que nous avons finalement vite fait ! Il y a quelques activités à faire autour de Vassenden durant la saison estivale mais nous étions début octobre et nous ne nous sommes arrêtés que le temps d’une nuit… mais nous ne regrettons absolument pas ! Ca a été un énorme coup de coeur ! D’ailleurs, c’est à partir de Vassenden que nous avons eu pas mal de soleil et de beau temps ! 🙂

284290

298300296295

302304306309310311

– GEIRANGER –

Dès le lendemain, nous reprenions la voiture, pressés de voir ce que la suite de notre excursion nous réservait ! Nous avons fait un détour au glacier Bøyabreen puis sommes repartis vers… Geiranger ! J’attendais de me rendre dans cette toute petite ville avec impatience puisqu’elle est nichée parmi les montagnes, face à un fjord sublime… mais je ne savais pas que le chemin en voiture pour s’y rendre serait à ce point magnifique.

315322326330331332334337341343346350353354360364366367369376379389390395400401402

C’est simple, je pense sincèrement que cela a été la plus belle étape de tout notre road trip. Nous avons dû monter très très haut en altitude et redescendre des tas de petites routes pour pouvoir y parvenir. Les paysages étaient monstrueusement beaux, un véritable bonheur pour les yeux et nous avons pris le temps de nous arrêter à de multiples reprises pour que je dégaine mon appareil photo. L’occasion était trop belle pour ne pas faire quelques clichés mémorables !

405.JPG

Nous n’avons pas été déçus de la vue que nous avions depuis le chalet, je vous l’avoue ! C’était absolument parfait et à couper le souffle ! Se réveiller face à une si jolie vue et voir le soleil se coucher depuis le canapé, sous un plaid, est un spectacle qui vaut le coup d’oeil.

Vous comprenez maintenant pourquoi je vous disais dans un post précédent que nous aurions largement pu sauter “l’étape Stavenger” et nous focaliser sur cette région plus longuement… elle est si belle qu’on veut profiter de chaque lieu pendant des heures voire même des jours ! Peu importe qu’il n’y ait rien dans les environs, c’est justement ça qui en fait tout le charme !

Le lendemain de notre arrivée, nous reprenions déjà la voiture pour remonter encore vers le Nord mais nous savions que nous allions avoir encore de beaux paysages… d’ailleurs, nous sommes directement repartis en altitude pour avoir une encore plus jolie vue du fjord…

418413

Bref, s’il y a bien un lieu qui me semble incontournable en Norvège, c’est bien Geiranger. Allez y les yeux fermés, vous allez en ressortir avec le souffle coupé.

– ANDALSNES – 

… enfin, Isfjorden plutôt 😉 ! J’avais lu qu’Andalsnes était une ville incontournable quand on remonte vers le nord mais je n’ai pas réussi à y trouver d’hôtel avec des chambres vacantes.. tant pis ! Une petite ville non loin de là (Isfjorden, donc) avait un camping avec des petits chalets encore disponibles. Pour nous y rendre, nous avons encore eu le droit à des chemins absolument incroyables et à couper le souffle, nous avons adoré. Comment s’en lasser ?

Comme précédemment, nous avons encore eu des ferrys à prendre et nous avons vu des tas de lacs et de montagnes mais… comment s’en lasser ? Nous nous sommes brièvement arrêtés à Valldall, une toute petite ville tranquille réputée pour ses fruits rouges (j’aurai pas pensé mais pourquoi pas?). Nous y avons pique niqué, au calme, en profitant du paysage… que demander de plus ?!

Nous avons même pris la Trollstigen, la fameuse route avec des dizaines de virages, hyper raides et où il vaut mieux être un conducteur aguerri ! Il était possible de l’admirer de haut avant de la prendre et nous en avons donc un peu profité, histoire d’avoir quelques sensations fortes héhé 😉 …

425427430438440442445457462

Enfin, nous sommes arrivés dans notre petit chalet à Isfjorden avec une très jolie vue et un gérant très aimable qui nous a dit que nous pouvions utiliser les canoës et barques à disposition : tout était gratuit ! Mais bon, après une journée aussi longue à rouler, nous nous sommes surtout (re)posés et avons profité du coucher de soleil en pleine campagne. Cette fois ci, notre chalet ne comprenait pas la salle de bain et les toilettes qui étaient communes mais ce n’était pas très dérangeant : nous étions en fin de saison, il n’y avait PERSONNE dans le camping. Littéralement. Tout était très calme et rien que pour nous : un vrai bonheur de prendre son temps, de ne pas faire la queue et de n’avoir les sanitaires que pour soi ! Bon, nous commencions à avoir la nuit qui tombait plutôt vite et il faisait très froid une fois le soleil couché MAIS, un petit sprint à 02h du matin dans le froid ne fait jamais de mal à personne, si ? 😉

468471476

Forcément, si je mets à ce point en avant les avantages d’être seul au monde hors saison pour ces vacances, c’est que tout n’est pas rose pour autant (mais qu’il vaut mieux fermer les yeux et se concentrer sur le positif) ! A choisir, je préfère largement être hors période de vacances scolaires : pas de monde, prix plus bas, lieux touristiques bien moins fréquentés.. mais dans un pays comme la Norvège, où le tourisme n’est pas aussi développé que la France, ce n’est pas forcément l’idéal !

Comme je vous le disais, nous logions à Isfjorden car cela se situait juste à côté d’Andalsnes, une petite ville qui était souvent conseillée… seulement, comme Stavanger, cette ville était conseillée pour des lieux touristiques très précis qui ne se font pas à toutes les saisons… et aussi pour les randonneurs aguerris. Quand nous nous y sommes rendus, nous en avons vite fait le tour et à part une petite marche dans une forêt tout en hauteur, il n’y avait pas grand chose à faire. En réalité, c’est une ville surtout dynamique en juillet/août et très familiale.

484

C’est pourquoi nous sommes vites rentrés et avons préféré passer l’après midi à Isfjorden pour profiter des canoës et barques que nous avions à disposition (et rien que pour nous donc, puisque le camping était vide !! 😀 vous voyez que ça a des avantages !). Nous avons passé toute l’après midi sur le lac, à profiter du soleil et du paysage et à visiter les tous petits ilôts que nous parvenions à atteindre : une activité fatigante mais géniale !

17858059_1318228858252696_1198410240_n17858120_1318228848252697_512344761_n17888895_1318228788252703_374285601_n

– ALESUND –

Et puis… nous y voilà. La toute fin 🙁 :'( . Le lendemain matin, il était temps de plier définitivement bagage et de partir pour l’aéroport d’Alesund. Nous avions décidé de partir tôt et de faire un petit tour de la ville au préalable avant de prendre l’avion qui nous amènerait jusqu’à Oslo (où nous prenions ensuite un autre avion pour Paris). Seulement, là encore, Alesund est une toute petite ville qui n’est active qu’en juillet/août. Nous avons rapidement vu le centre et nous sommes repartis tranquillement pour l’aéroport !

487492493507

En conclusion…

Que dire de la Norvège ? Et bien… que c’est un énorme coup de coeur ! Si vous avez un jour la chance d’y aller, foncez ! Vraiment, vraiment, vraiment ! Vous avez peu de chance de le regretter tant on s’y sent bien et transporté. J’espère un jour pouvoir y retourner, il est vrai que c’est un pays très cher et qu’il faut bien économiser pour pouvoir en profiter… mais ça vaut sacrément le coup !

C’est mon deuxième road-trip et je pense que je sais maintenant un peu comment gérer les “voyages en pleine nature” auxquels je n’étais pas habituée. Avec mes parents, nous partions tout le temps à la mer et par la suite, en m’offrant mes propres voyages, j’ai surtout privilégié les “grandes villes” (même en Ecosse, j’ai absolument voulu passer par Édimbourg et Glasgow, entre autre).

Pour un pays comme la Norvège, où on y va plus pour sa nature que pour les villes énormes, les musées et les grands monuments, il faut réapprendre à… prendre le temps, à savourer les paysages, les belles balades etc. Et ça, ça vaut le coup ! 😉

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :