Pourquoi je ne vote pas

Quand j’ai eu 18 ans, j’ai été super heureuse, parce qu’en plus de devenir majeure, d’être une “adulte” (je mets ça entre guillemets parce que la réalité me semble siiii éloignée – mais ça fera l’objet d’un autre article-), j’avais enfin ce précieux sésame : le droit de vote. J’y croyais dur comme fer, surtout que c’était l’année des élections présidentielles : chouette, j’allais faire mon devoir de citoyenne!

Read more