Osez… créer sur Internet (blog, chaîne Youtube…) : mes conseils

J’ai déjà reçu des mails de personnes m’expliquant qu’elles aimeraient bien « faire ce que je fais ». Par là, ces personnes sous entendaient le fait d’avoir un blog où transmettre les idées, ou même de se créer une chaîne Youtube pour partager leurs centres d’intérêts (ou autres). Ces personnes me disaient qu’elles n’osaient pas trop se lancer : peur du regard d’autrui, peur qu’on tombe sur leurs créations, qu’on se moque, qu’on les harcèle, peur de n’avoir aucun retour, de n’intéresser personne. C’est vrai que ça fait un peu peur tout ça, au fond. Et pourtant, à chaque fois je vous encourage à le faire ! A cette occasion, j’ai décidé de faire un point sur tout ce qui peut vous décourager mais qu’il est facile de surmonter, une fois qu’on se lance.

Read more

Nommer le sexisme, pour pouvoir le combattre.

Cet article sera une réponse à un thread que j’ai vu passer sur Twitter et que j’ai trouvé assez grotesque. Mais comme je sais moi-même faire preuve de « bienveillance » (et oui, et oui), je n’ai pas forcément envie « d’afficher » la personne en la nommant ni de rentrer dans un débat via des messages de 140 caractères où tout le monde peut venir interagir à sa guise. D’ailleurs, je ne considère même pas le sujet actuel comme un débat mais bien l’illustration même d’une forte dissension qu’il y a dans ce qu’on considère comme militant ou pas.

Read more

Road-trip en Norvège #4 – Geiranger (mais pas que)

Voici donc l’article qui m’aura fait retardé la mise en ligne de touuut mon voyage en Norvège. Comprenez-moi : j’avais des centaines de photos et de vidéos à trier et à retoucher; et après avoir commencé à me pencher dessus, j’ai repoussé le moment de semaine en semaine… et voilà qu’au bout de 6 mois, je réalise que je n’ai finalement rien mis en ligne ! Ce n’était pas bien sérieux de ma part et je me suis finalement rendue compte que je pouvais laisser les photos qui vont suivre au “naturel” : la nature norvégienne est suffisamment belle pour ne pas avoir besoin de filtres ! (et puis j’avais vraiment la flemme, au fond).

Read more