Mes nouveaux tatouages…

Hello ! Il y a de ça quasiment un mois, je suis de nouveau allée me faire gribouiller sur la peau chez le célèbre salon Tin-tin Tatouages* ! Pour rappel, il y a un peu moins d’un an, je m’en faisais deux sur les avant-bras et j’étais déjà complètement surexcitée à l’idée de recommencer l’expérience. Comme d’habitude, j’ai été accueillie par des tatoueurs adorables, drôles, hyper professionnels et soucieux de m’offrir un résultat à la hauteur de mes espérances.. surtout que je venais pour en faire 5 d’un coup! J’ai décidé de continuer de les faire sur mes bras-comme pour les deux premiers- car j’adore voir mes tatouages au quotidien et aussi avoir cette impression de posséder un petit carnet de croquis sous mes yeux où tout un tas de dessins s’entremêlent.

* l’adresse se trouve facilement sur Google 😉

Bref, je vous les montre de plus près ?

Mon tatouage d’enfant : les étoiles du Pays Imaginaire dans Peter Pan

twlwjp5o

S’il y a une histoire que j’aime tout particulièrement, c’est bien Peter Pan. Petite, j’adorais regarder le dessin animé de Disney et il est resté mon préféré (suivi par Cendrillon –oui, rien à voir). Peter Pan, c’est ce petit garçon qui ne veut pas grandir, au caractère extrêmement complexe voire même plus sombre qu’il n’y paraît. Là où on associe souvent ce personnage à un môme naïf, rêveur, voulant rester perpétuellement dans un monde dont il est le maître et où il peut sans cesse s’amuser, la réalité est un poil différente. Peter Pan, c’est aussi un personnage qui désire à tout prix contrôler et qui veut que l’univers qui l’entoure soit exactement comme il le souhaite, peu soucieux des émotions des autres. Le Pays Imaginaire est son terrain de jeu, la bulle où il s’est enfermé pour pouvoir s’échapper et tout contrôler à sa guise. Il ne veut pas entasser les souvenirs, parce qu’avoir des souvenirs, c’est gardé une trace du passé et par conséquent, admettre qu’on vieillit. Bref, j’aime beaucoup tout ce que représente cette histoire et c’est pour ça que je voulais en garder un souvenir sur ma peau. J’aime l’ambiguïté et la complexité qui se cache derrière, bien moins enfantine qu’il n’y paraît.

Un ours, pour John Irving

j69wlo03

Ce tatouage, c’est un tatouage plus « spontané », dont je n’ai eu l’idée que bien plus récemment comparé à d’autres tatouages que je voulais depuis extrêmement longtemps. John Irving est mon auteur préféré (il faut vraiment que je prenne le temps de vous expliquer mon amour et mon admiration pour cet homme !) et pas mal de ses romans ont une importance toute particulière à mes yeux. C’est un écrivain qui s’inspire beaucoup de sa vie personnelle pour construire ses histoires et on retrouve très souvent certains détails… comme des ours ! Fait rigolo, là où certains critiques y voient une métaphore complexe de l’être humain, Irving a tout bêtement avoué qu’il fout des ours un peu partout car il en voit depuis gamin. Ayant grandit dans le New Hampshire puis emménagé dans le Vermont et passant ses vacances d’été dans le Canada, les ours font tout simplement partie de son quotidien ! J’aime ce petit clin d’oeil fait à ses romans, je trouve que c’est un joli hommage un peu subtil.

« I know » , mon tatouage Star Wars

3kgctiyt

J’adore la saga Star Wars que j’ai découvert dans son entièreté sur le tard (comparé à pas mal de personnes de ma génération). Des citations mythiques venant de cette franchise, il y en a pas mal mais j’avais réellement envie d’avoir celle-ci marquée sur mon poignet. Ce n’est sûrement pas très original mais Han Solo est sincèrement mon personnage préféré (bon c’est pas le seul mais c’est vraiment MON chouchou). J’aime son côté énigmatique, sa répartie et je suis fan de son sarcasme. Cette petite phrase résume, à mon sens, toute sa personnalité : il en dit peu, mais n’en pense pas moins, même dans les moments les plus graves il n’oublie pas de conserver « sa posture », sa fierté. Et j’aime m’en souvenir.

Mon tatouage de Potterhead : Poudlard

lq3_nr0p

Cela fait des années que je rêve d’avoir un tatouage de la saga Harry Potter sur ma peau, saga qui représente absolument toute mon enfance. J’adore énormément de choses mais il y a une seule œuvre culturelle dont je suis sincèrement fan et celle-ci : je ne peux pas me passer d’Harry Potter. La passion que j’ai pour cet univers est clairement très forte et cela fait 14 ans (QUATORZE ANS !) que j’en suis accro. Pendant super longtemps, j’hésitais entre me faire tatouer les Reliques de la Mort (un classique !) ou « 9 ¾ ». Puis, j’ai ensuite voulu me faire tatouer un sortilège, puis une citation… Bref, je n’arrivais pas à me décider. Et finalement… je me suis rappelée qu’il y a quelque chose qui me procure une sensation de sérénité immédiate dès que je regarde un des films ou ouvre l’un des bouquins : lorsque les personnages arrivent à Poudlard. Immédiatement, mon cœur se serre (et ma gorge aussi) et mes yeux brillent. Parce que ce château, c’est cet endroit qui restera à jamais un doux rêve mais pour lequel j’ai un attachement très particulier.

Mon tatouage féministe : GRL PWR

b48gy33a

« Hein quoi ?! Mais Girl Power c’est pas cette appellation qui désigne le féministe ultra marketée et instrumentalisée ? » Et si justement on se réappropriait ces termes ? Le « Girl Power » c’est un mouvement qui caractérise les années 90, la décennie dans laquelle je suis née. Le « Girl Power » regroupe pas mal de figures de la pop culture qui sont devenues mythiques à mes yeux, qui m’ont énormément inspiré. Le « Girl Power » est composé de paradoxes mais c’était aussi une nouvelle voie, une nouvelle manière de percevoir la féminité, de dire que ce qui est « girly », ce qui est « ultra féminin » n’est pas honteux parce que c’est un « truc de filles ». Ce qui doit être pointé du doigt est l’injonction, le stéréotype de genre qu’on y retrouve mais il n’y a pas de raisons d’avoir honte d’aimer quelque chose qu’on associe au genre féminin. J’aime beaucoup cette vision de la chose parce que même s’il est important de montrer à quel point les stéréotypes de genre doivent être déconstruits, il ne faut en aucun cas dévaloriser ce qui a pu être lié aux femmes comme des choses dévalorisantes et aliénantes car simplement “féminines”. J’essaie de m’en souvenir au quotidien et de me rappeler que je dois être fière de ce que je suis, que je dois soutenir les autres femmes et qu’on peut construire des choses superbes ensemble !

  1. Alic

    10 novembre 2016 at 10 10 54 115411

    Je suis vraiment admirative de ton dernier tattoo. Je le trouve fantastique. (Même si ils sont tous très beaux.) (D’ailleurs j’ai adoré la signification de l’ours.)

  2. gojirox

    10 novembre 2016 at 17 05 28 112811

    Simple et beau! Je ne connais pas John Irving mais ça me donne envie de découvrir ses œuvres. D’ailleurs si t’as un livre en particulier à me conseiller je suis preneur 😉

    1. Buffy Mars

      13 novembre 2016 at 10 10 07 110711

      Bien sûr ! L’hôtel New hampshire ou le monde selon garp sont très bien pour commencer. Après, parmi mes chouchous : un mariage poids moyen, l’oeuvre de dieu/la part du diable. Ce sont vraiment mes favoris !

  3. NyCyLa

    13 novembre 2016 at 18 06 40 114011

    Superbes tatouages et significations !
    Pour moi (qui vis en Californie) l’ours est son symbole, comme quoi c’est propre à chacun :).
    Le rendu est sublime (je suis moi aussi une addict des tatouages sur les bras – 4 à mon actif)

  4. Effy's World

    15 novembre 2016 at 12 12 30 113011

    Super tes tatouages ! J’ai un énorme coup de cœur pour le GRL PWR et le château de Poudlard… L’ours a aussi un côté très poétique. Bref, j’étais impatiente de les voir, et je les adore 🙂

  5. Adeyle

    4 mars 2017 at 19 07 12 03123

    Oh mais oui, à quand un article sur John Irving ? Je suis curieuse de connaître ton amour pour cet écrivain 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :