3 jours à Berlin #1

Samedi matin, nous nous sommes levés tardivement et sommes partis vers 11h (oui le combo de la veille journée au bureau + transports + avion + transports + hôtel, c’était rude). Nous avons pris le métro et nous sommes passés par le Park am Gleisdreieck puis nous avons continué jusqu’au Checkpoint Charlie qui était un des postes frontières de Berlin permettant de franchir le mur séparant la ville. Nous avons ensuite continué jusqu’à la Porte de Brandbourg, très touristique là aussi mais tout bonnement superbe.

En début d’après-midi, nous avons marché jusqu’ à la Postdamer Platz et nous sommes arrêtés entre temps au mémorial de l’Holocauste, chargé d’émotions et assez troublant par sa sobriété et son aspect extrêmement austère. Arrivés sur la place, il y avait tellement de vent (ah oui, ça y en avait du vent à Berlin, ça m’a niqué la peau et les lèvres haha) que nous avons décidé de manger dans un lieu couver. Autant dire qu’il y a le choix vu le nombre de centre commerciaux à la ronde !

A l’intérieur du centre commercial Arkaden, nous avons mangé dans un… restaurant italien ! Oui, non, c’est clairement pas typique hein : à notre décharge, c’est juste qu’on mourrait d’envie d’en manger une depuis la veille. Or, la veille, on s’était contenté d’un dîner très moyen dans un kebab qui était encore le seul ouvert à l’heure tardive de notre arrivée.. Néanmoins, comme la bonne nourriture berlinoise ne s’arrête pas à leur nourriture traditionnelle (comme… partout?), il faut avouer que les pizzas étaient très bonnes à des prix très raisonnables ;-).

L’adresse : Salumeria Pizza Pasta Alte Potsdamer Str. 7, 10785 Berlin, Allemagne

Nous sommes ensuite retournés vers la Porte de Brandbourg et nous avons continué jusqu’au  palais du Reichstag. Il est possible de visiter le dôme gratuitement en réservant à l’avance sur le site. Etant donné que nous n’étions là que trois jours, que la visite est longue et que nous avions d’autres monuments à découvrir (à noter en plus que Maxime a légèrement le vertige blblbl), nous n’avons admiré que l’extérieur qui était déjà superbe. Mais il paraît que le dôme vaut le coup (donc si vous avez le temps et qu’une vue aussi haute ne vous fait pas trop flipper, allez-y)!

Nous avons ensuite marché jusqu’au Parc Tiergarten, qui est tout bonnement gigantesque (et particulièrement beau) et avec plusieurs très belles statues (dont un Mémorial Soviétique particulièrement impressionnant). Durant notre marche, nous nous sommes arrêtés au Siegessäule, une gigantesque colonne que vous pouvez visiter! La visite “en bas” ne vaut pas vraiment le coup (beaucoup de maquettes inutiles, des explications trop sommaires pour avoir un quelconque intérêt) mais la vue est vraiment pas mal (et pas si haute que ça, Maxime y est monté aussi héhé). Attention cependant, c’est assez étroit, il y a beaucoup de monde et.. pas mal de marches!

Une fois descendus, nous avons décidé de nous reposer un peu au café qui est juste en face de la colonne. L’endroit est agréable et j’ai pu y manger une pâtisserie allemande (dont je ne me souviens plus du nom imprononçable) qui était franchement pas mal.

Ensuite… NOUS AVONS REPRIS NOTRE CHEMIN \O/ et toujours en marchant (vous ai-je dis que j’adorais marcher ?) ! Nous sommes allés jusqu’au château de Charlottenburg, proche du quartier de Westend. L’intérieur du château n’étant pas spécialement ma tasse de thé (un peu comme Versailles, je trouve ça vite too much *hormis les jardins que j’adooore*) j’avais surtout envie de le voir de l’extérieur (vous ai-je dis que je raffolais des façades et que je passe mon temps à les photographier ? non ? bon.).

Comme nous avons faaaait une grande boucle, nous étions juste à côté de l’hôtel et nous en avons profité pour aller se réchauffer un peu (étant donné le vent super fort qu’il y avait !).  Après nous êtes un peu reposés, nous avons décidé de reprendre le métro et d’aller à Kreuzberg. Il faisait froid, il y avait beaucoup de vent, difficile de tester un kebab qu’on nous avait conseillé (il faut savoir qu’il y a pleeeins de kebab, le “mythe” voulant que le kebab “version européenne” ait été inventée en Allemagne et plus précisément à Berlin durant les années 70). Néanmoins, nous sommes allés dans un excellent restaurant turque, très peu cher et ayant très bonne réputation qui était tout bonnement divin (mais extrêmement copieux). L’ambiance était super conviviale et tout le personne extrêmement souriant

L’adresse : Doyum Restaurant – 37, Admiralstraße 36, 10999 Berlin, Allemagne

Le kebab qu’on-aurait-dû-tester-s’il-avait-fait-beau : Mustafa’s Gemüse Kebap Mehringdamm 32, 10961 Berlin, Allemagne

Nous nous sommes ensuite un peu baladés dans Kreuzberg, qui est un quartier très animé, très jeune et extrêmement vivant.  Et nous avons fini la soirée dans un restaurant-bar très calme avant de retourner jusqu’à notre quartier \O/.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :