3 jours à Berlin : mes conseils

Le week-end dernier, je suis partie avec mon ami Maxime à Berlin durant 3 jours, à l’occasion de la Pentecôte (ah ben oui les jours fériés, c’est toujours sympathique). Ca m’a fait beaucoup de bien et j’avais très envie de vous raconter ce que nous avions fait durant ces 3 jours afin de (peut-être ?) vous donner envie de partir à votre tour !

J’ai beaucoup aimé Berlin. On m’avait prévenu : l’esthétique y est particulièrement atypique notamment pour une capitale et compte tenu de la taille de la ville. Il y avait dans certains quartiers et dans l’architecture de certaines infrastructures un arrière-goût de ce à quoi ressemblait la France dans les années 80. Une impression qu’on m’a bien confirmé, d’ailleurs. Il y a cependant tout un tas d’architectures différentes qui se mélangent, le paysage est vraiment marqué par une ville qui a profondément souffert et qui se reconstruit encore. J’ai trouvé ça très beau.

Note : non, tu ne trouveras pas de bonnes adresses pour boire de la bonne bière. Sorry not sorry.

5ee1e-13288291_1030831216992463_828737148_o1

Mon vlog ! 

Pour découvrir tout ce que nous avons visité en trois jours dans la capitale allemande, quoi de mieux qu’un vlog ? Bon visionnage ! 😉

Le coût de la vie

 

Au niveau des prix, on m’avait prévenu que là encore le choc allait se faire sentir : on est loin des prix parisiens. Et encore moins de ceux de Londres où j’étais allée l’an dernier ! A Berlin, la vie n’est pas chère et c’est un véritable bonheur pour le porte-monnaie. On y mange très bien (la ville est veggie-vegan friendly à mort ♥) pour pas grand chose, le prix des visites  des lieux culturels est raisonnable… bref, c’est une destination idéale pour les petits budgets !
13262622_1030829666992618_254406879_o
Pour ce qui est de la sympathie des berlinois.es, je n’ai pas spécialement eu le temps ni même l’occasion de beaucoup parler avec eux. Même si on a eu affaire à des caissiers, caissières très poli.e.s, maîtrisant bien l’anglais (peu importe leur âge) et très souriants. Mais je fais partie des personnes pensant que les parisiens ne sont absolument pas grognons, donc je crois que cela signifie que je considère le reste de la Terre entière comme adorable \O/.
  

Aller à Berlin : train ou avion ?

Nous avons opté pour partir en avion. Désireux d’arriver le vendredi soir (et comme je travaille la journée), il était particulièrement difficile de trouver un train pouvant faire le trajet rapidement (en fait, Berlin : c’est loin). De plus, en choisissant Easy Jet, l’avion nous revenait à bien moins cher : tout bénef, donc. Nous avons eu une heure de retard sur l’heure d’arrivée initiale. Ce n’est pas la mort non plus mais il est vrai que lorsqu’on arrive le soir (comme nous) et que plus personne n’est là à la réception de l’hôtel pour vous accueillir après minuit, cela peut s’avérer risqué ! Mais tout s’est bien passé (on est arrivé à 23h50 lalala).

13275179_1030829590325959_265871584_o

Se loger à Berlin : Hôtel ou Airbnb ?
A la base, nous avions pris un Airbnb. Un choix qui semblait idéal car Maxime et moi avions un petit budget. Malheureusement, nous avons eu un problème avec la personne sensée nous prêter son appartement à Berlin. Grosse déconvenue, nous nous sommes retrouvés à prendre une chambre d’hôtel en urgence à la dernière minute. Fort heureusement, il restait des chambres d’hôtels pas trop chères sur Booking. Nous avons pu nous faire rembourser notre logement (merci Airbnb!) et prendre une chambre en urgence.. pour presque 30€ de moins (environ) que le logement Airbnb initial (ah les joies des promotions de dernière minute)! Malheureusement, en s’y prenant si tardivement, nous nous sommes retrouvés trèèès à l’ouest de la ville de Berlin et pas du tout dans le centre. Mais, relativisons : il y avait quelques beaux monuments pas très loin et c’était très bien desservi. En plus, l’hôtel était plutôt très correct pour un choix aussi “improvisé”. Nous n’avons pas regretté notre choix.

Au final, je n’ai pas de préférence entre l’hôtel et Airbnb. Si vous tombez sur quelqu’un d’honnête sur Airbnb (je tiens à dire que celui sensé nous loger avait quand même 80 commentaires sous son annonce et des remarques très positives donc tout peut arriver), il n’y a pas de raisons pour que cela se passe mal. Nous avons été assez malchanceux sur le coup mais Airbnb est toujours disponible dans ces occasions-là. Cependant, en s’y prenant à l’avance, vous pouvez avoir de super belles opportunités sur Booking également. A vous de choisir en fonction de votre budget de votre “moyen” de repli.

13275597_1030829613659290_1184368535_o

 
Les transports en commun 

Berlin, c’est grand. Presque 8 fois plus grand que Paris. Visiter une aussi grande ville demande beaucoup d’organisation. Ayant changé de pied à terre à peine quelques heures avant notre arrivée, je n’ai pas pu refaire d’itinéraire pour nos trois jours et nous avons pas mal fait de modifications de dernière minute. Mais globalement, nous nous en sommes bien sortis! Nous avons énormément marché, surtout le premier jour, bien décidés à profiter de la ville et de ses paysages au maximum. Concrètement, vu la taille de la ville, choisir de passer par la voie rapide peut-être un réel gain de temps. La ville est extrêmement bien desservie, entre les bus, le S-Bahn, le U-Bahn… vous avez le choix !

Pour rentabiliser les transports (car nous nous doutions que nous allions en prendre beaucoup), nous avons acheté une Welcome Card avant notre arrivée. La Welcome Card est intéressante puisqu’elle vous permet :
  1. de rentabiliser votre prix niveau transport, donc.
  2. d’avoir un accès illimité aux transports pour 48h/72h/plus et pour différentes zones géographiques (zones A/B ou zones A/B/C)

13282496_1030830203659231_2030281888_o

Vous pouvez la commander sur ce site où tout vous est bien expliqué. A ce niveau-là, voici mes conseils (je profite de mes erreurs pour faire part de ma sagesse haha):  si vous arrivez tardivement comme nous, songez à commander votre Welcome Card à l’avance (les frais de port sont de 8€). En effet, pour pouvoir l’activer il vous faudra passer par un guichet… guichet qui ferme à 20h (et nous sommes arrivés à 21h). Par conséquent, nous aurions finalement dû prendre une Welcome Card de 48h afin de l’activer le lendemain et nous contenter d’acheter un ticket sur place le soir-même. Là, nous avions pris une Welcome Card de 72h ET acheter un ticket le soir (+ le matin, pour prendre le métro jusqu’à un des points où il était possible d’activer sa carte). La Welcome Card nous avait coûté 29€ et au total le trajet du soir + celui du matin 6€.. en prenant la Welcome Card de 48h nous aurions économisé 8€. Mais tant pis !

13287855_1030829700325948_1174032052_o

A noter : la carte peut également vous permettre d’avoir un pack “musées” (avec des entrées coupe-files également) vous permettant de rentabiliser vos visites si vous avez décidé d’en voir un certain nombre (d’après ce que j’ai compris, elle se rentabilise facilement au bout de 3 musées, à vérifier).Par rapport à notre programme, ce n’était pas tellement rentable (les musées qu’on souhaitait faire acceptaient notre carte étudiante française!), alors nous avons préféré laissé ça de côté.

13271736_1030830220325896_610610922_o

Je suis Buffy Mars et je suis la créatrice du blog "Tout est Politique" et de la chaîne Youtube du même nom. Féministe à tendance libertaire, j'ai ouvert ce blog afin de vous partager mon point de vue sur des sujets de société qui m'intéressent. Parfois via des articles de vulgarisation que j'essaie de sourcer au mieux (notamment grâce à mon intérêt croissant pour la sociologie) parfois via des billets d'humeur plus ou moins spontanés.
Share:
Written by Buffy Mars
Je suis Buffy Mars et je suis la créatrice du blog "Tout est Politique" et de la chaîne Youtube du même nom. Féministe à tendance libertaire, j'ai ouvert ce blog afin de vous partager mon point de vue sur des sujets de société qui m'intéressent. Parfois via des articles de vulgarisation que j'essaie de sourcer au mieux (notamment grâce à mon intérêt croissant pour la sociologie) parfois via des billets d'humeur plus ou moins spontanés.