4 jours à Londres #3

J’ai visité les Studio Harry Potter à Londres ! C’était une expérience magnifique et absolument incroyable que je vous raconte en images !

JOUR 3 

J’étais terriblement impatiente d’être enfin ce lundi… au point que je n’ai quasiment pas dormi de la nuit ! Bref, je me suis réveillée complètement surexcitée car… C’ETAIT LE JOUR OU JE ME RENDAIS AU STUDIO HARRY POTTER.  AAAAAH. (et je vous rassure, j’avais eu la bonne idée d’aller acheter un adaptateur le lendemain en rentrant, afin de pouvoir recharger mon appareil photo, car cela aurait été un SACRILEGE –oui oui- d’aller aux Studios sans appareil).

J’ai eu beaucoup de chance: ce sont mes amis qui m’ont fait ce super cadeau pour mon anniversaire quand ils ont appris que je partais à Londres et j’étais donc sur un petit nuage (merci encore les keupains ♥). Histoire de bien profiter de la journée, j’avais pris la séance de 10h00. Je suis partie aux alentours de 08h00 car 1) je n’avais pas l’entrée avec navette comprise 2) pour me rendre à la gare la plus proche où un bus m’attendait, il fallait que je fasse un petit détour.

J’ai eu là encore pas mal de chance puisque Marion m’avait fait un itinéraire impeccable et c’est donc sans grande difficulté que j’ai pu m’y retrouver (surtout que je devais prendre l’Overground et ça, c’est un peu relou, je l’avoue). Je suis arrivée à 09h25 et j’ai eu de la chance puisque le bus sensé arrivé à 09h20 avait du retard… (BREF. J’AI EU QUE DE LA CHANCE. CETTE JOURNEE S’ANNONCAIT BIEN)

Un quart d’heure après, me voilà enfin face au studio ! Le temps d’attente pour rentrer n’est pas spécialement long. J’ai trouvé que tout était plus bien expliqué et organisé et de toute façon, cela faisait depuis tellement longtemps que je rêvais d’aller aux studios que j’allais pas me plaindre hein (par contre, s’il y en a qui aime se plaindre constamment car c’est trop long patati patata, ce sont bien les touristes français. RAH putain, c’est pas croyable).

 

Je ne vais pas raconter la visite en long en large et en travers. Déjà car ce serait terriblement long, ensuite, parce qu’il y a des tas de blogs qui l’ont déjà fait et qui le feront sûrement mieux que moi.  Ensuite, parce que j’ai fait partie des personnes qui n’avaient pas envie qu’on leur « gâche » la surprise et depuis que les studios ont ouvert, j’ai toujours pris un soin particulier à éviter d’en savoir au maximum sur ce qu’il y avait dedans. Bien évidemment, je me suis fait « spoiler » hein T.T, mais globalement, je suis super heureuse d’avoir vraiment « découvert » les studios sans avoir trop regardé ce qu’il y avait dedans auparavant.

 

J’ai été complètement émerveillée du début à la fin, j’ai pris des tas de photos, j’ai passé un temps fou à tout regarder dans le moindre détail, c’était génial. Sincèrement, je ne suis absolument pas déçue, j’ai passé un moment inoubliable, tout était parfait. J’ai eu plusieurs fois les larmes aux yeux et j’ai eu l’impression de vivre un rêve.

 

Je suis ravie et si vous êtes un fan d’Harry Potter, je vous conseille chaudement de faire cette visite. C’est concrètement impossible d’être déçu. Il y a énormément à voir, à apprendre, c’est une visite très riche et pleine d’émotions.

Bref, après cette belle matinée, je suis repartie aux alentours de 13h30/14h00 (si je ne dis pas trop de bêtises), le sac rempli de souvenirs (ouais nan mais parce que la boutique de souvenirs c’est quelque chose) ainsi que la tête, bien sûr ;).

Etant donné que j’avais passé ma nuit à me tourner dans tous les sens, à compter les heures jusqu’au moment où il fallait se lever (ce qui a bien fait rire Marion à son réveil, qui me voyait en train de fixer le plafond, complètement surexcitée), je me suis reposée le reste de l’après-midi…

Puis nous avons décidé d’être super productives et de faire un cheesecake donc nous sommes allées faire quelques courses. Et je vais faire ma grosse touriste mais j’ai trouvé ça grave cool d’aller dans un supermarché anglais (« Asda ») parce que je suis une grosse curieuse et que ça m’a changé des monuments et des lieux touristiques… et j’ai pu voir pleins de produits qui n’existaient pas en France, j’ai appris que les anglais pouvaient acheter leurs clopes dans les supermarchés (WHAT ?) et qu’elles coûtaient monstrueusement cher.

Avant de partir, nous avons donc fait notre super cheesecake de la mort qui tue (la recette ici).

 

Et enfin nous sommes sorties le soir dans le centre de Londres. Marion m’a montré Piccadilly Circus de nuit, ce qui était absolument magnifique (je n’avais pas mon appareil sur moi, malheureusement) et nous sommes allées manger dans un super restaurant italien, … et ensuite nous allées boire un verre… puis deux… puis trois dans un super bar à cocktails.

Enfin, nous sommes rentrées un peu plus tard et… ON A MANGE NOTRE CHEESECAKE. QUI ETAIT GRAVE BON.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :